top of page

2023 : avec la force de nos ancêtres




D'après Young (notamment), " tout ce qui est difficile à traiter ne disparaît pas pour autant. Les mots, les images, les impulsions qui se difractent après un événement traumatique ressurgissent. Nous pouvons les rassembler en faisant le lien avec ce qui se joue derrière nos peurs et nos symptômes".


Pour une personne qui, a des difficultés sexuelles, ou relationnelles, il est possible que, dans le passé, une maltraitance sexuelle ait eu lieu dans l'histoire de la famille. Et cela peut venir influer le schéma intime d'aujourd'hui, voire relationnel, sans que, pour autant, le client ou la cliente n'ait subi ou produit une situation de maltraitance sexuelle. Pour autant, dans l'inconscient, le schéma est inscrit, comme une croyance, que la relation, voir la sexualité, est un espace souffrant, violent ou à fuir. Ce qui peut entrainer des relations sentimentales difficiles !


l'inconscient mis à jour

Les constellations permettent de le découvrir, d'en prendre conscience, d'observer ce qui se joue en soi, sans passer par le mental, simplement en observant les mécanismes inconscients qui s'imposent dans la relation. Les perceptions représentatives permettent une approche de la vérité dans le corps : des personnes viennent représenter un membre de la famille, un événement, une émotion, et expriment ce qu'ils ressentent dans cet espace, alors que cela ne leur appartient pas. Et la constellation me montre ce que le client, et tout son système, vit dans l'inconscient, ce que cette difficulté vient protéger, quel est le traumatisme qui a impliqué un comportement souffrant. Elle guide ensuite vers une résolution, en offrant au participant de trouver sa place d'adulte, de choisir une alternative à cette souffrance, et de renouer le lien avec le parent ou l'ancêtre qui a été à l'origine de ce traumatisme.


Eclairer le passé

Souvent, dans la vie, nous faisons ce que nous ne voudrions pas faire, ou nous n’arrivons pas à réaliser ce qui nous tient vraiment à coeur. Et nous pensons que c’est de notre fait. Alors que c’est lié à un parent, un ancêtre, à cause de ce qu’il a lui même fait, pas fait ou négligé de faire. Le passé refoulé se répète sous d'autres formes, auprès des générations suivantes. Contrairement à la croyance populaire, c'est nécessaire et même vital à notre survie parce que ceux qui ont traversé les ténèbres avant nous nous montrent aussi, dans les constellations, le chemin pour en sortir. Elles éclairent ce qui se joue, ce qui est caché derrière la blessure et apportent une réparation, rassemblent et ré incluent ce qui a manqué.


Accepter l'héritage

Plonger dans ce champ des ancêtres, recontacter cette force présente dans chaque cellule, dans l’inconscient familial, le champ systémique. En dénouant certains nœuds, on permet que cette force s’écoule de façon naturelle, jusqu’à nous, pour la mettre au service de notre vie, dans le présent. Entrer en contact avec cette mémoire qui existe en nous. Nous sommes chacun le résultat final de ce qu’ont produit nos ancêtres. Nous portons encore en nous nos ancêtres, dans nos gênes : ils existent matériellement, physiquement à travers nous. Nous ne sommes pas grand chose d’autre que le résultat de la convergence de ces lignées ancestrales. Leur vie nous a été transmise, notre vie n’est rien d’autre... Et pourtant, la science a illustré que le capital génétique est transformable, posant ainsi des problématiques éthiques et des ressources de transformation psychique notamment, dans l'inconscient individuel et familial.


Conscience dans nos cellules

Nous pouvons faire un travail de constellation pour entrer de façon plus consciente, en contact avec cette force qui existe dans nos cellules : pour certains, il s'est agi de tout quitter, lâcher ce qu'ils avaient, une Terre, une religion, une famille. Entrer en contact avec cette mémoire qui existe en nous. Nous prenons alors conscience que nos parents, nos ancêtres, n'ont pas pu nous donner ce qu'ils n'avaient pas reçu. Mais cela n'est jamais trop tard, et aujourd'hui, en lien avec eux, depuis là où ils sont, nous pouvons beaucoup recevoir et offrir. Si nous arrivons à équilibrer ce lien, nous pouvons vivre bien mieux notre vie d’aujourd’hui. Ce qui nous a été transmis implique le beau, l’amour mais aussi des modes de fonctionnement ou des difficultés qu’ont produit, vécu nos ancêtres et que nous reproduisons sans le savoir.


S'engager dans le présent

Nous prenons également conscience que ceux là, dans le passé, ont fait de leur mieux, avec ce à quoi ils avaient accès. Et ces éléments nous donnent la force, aujourd'hui, dans le présent, de nous connecter à ce lien chaleureux et de réaliser ce qui nous tient à coeur, de prendre l'engagement de ne pas reproduire ce qui était conditionné par des manques ou des blessures, d'agir depuis notre amour, celui que nous recevons désormais, en lien avec nos lignées, à tout instant. Notre travail avec les constellations met cela en évidence, pour mieux contacter cette réalité et harmoniser la difficulté que nous percevons.


Rendez-vous du 1er trimestre

Pour découvrir la force de nos ancêtres, guérir ce qui est blessé en nous en lien avec l'histoire de notre lignée d'hommes ou de femmes, accueillir notre généalogie et en recevoir les fruits, plusieurs dates vous sont proposée cet hiver :


- journée de constellations ancestrales et familiales en février, dimanche 5 février pour explorer le mythe familial, nos croyances, et n'en recevoir que la force, sans la pression. Cette journée sera très particulière, puisqu'elle offre la possibilité de découvrir les danses et mouvements sacrés de Gurdjieff. Associés à cette journée de constellation, ils apportent un équilibre entre nos trois centres : la tête, le corps et le coeur, pour une conscience plus libre et une meilleure intégration de ce qui aura été vécu pendant les constellations. Vous pouvez vous inscrire à l'une ou l'autre proposition, ou les deux.


- samedi 18 mars : journée sur les sens de la Vie


- en individuel, sur rendez-vous, pour un travail sur deux à trois séances, en ligne ou en présentiel.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page