top of page

Décider en collectif : une utopie ?

On parle beaucoup de gouvernance collective, participative, cellulaire, organique... Ces mots sont à la mode, utilisés à tout va. Concrètement, ils relèvent du partage du pouvoir. En constellation, les ateliers réalisés en octobre et novembre, qui se poursuivent en décembre, sur la notion d'engagement dans le collectif. Ils illustrent combien le collectif et l'engagement s'achoppent, se séduisent, cherchent un équilibre.

L'ancien monde et le nouveau : c'est prendre les décisions pour les autres en fonction de soi ou décider en fonction du collectif. La gouvernance collaborative implique que le collectif éclaire les différents types de décisions et les process à y associer. Et là encore l'engagement individuel a une importance.


Des décisions critiques collectives

Dans le nouveau monde, celui où l'humanité à toute sa place, il y a plusieurs types de décisions. Et la façon dont elles sont prises définiront la place accordée à l'amour, à la bienveillance, au respect d'un cadre, ou la place accordée à l'ego dans le collectif... Les décisions critiques sont celles qui en premier chef doivent impliquer le collectif. Elles ont besoin que les membres prennent le temps de laisser chacun y prendre part (Élire le Conseil d'administration, engager un budget important, effectuer une embauche, valider un nouveau projet...). Et là, l'engagement de tous est nécessaire. Il est donc indispensable de clarifier ce qui est critique pour le groupe, pour l'organisation, pour ses membres. Le ressenti de son engagement dans le collectif grâce aux constellations permet de clarifier notre place, les espaces où nous sommes en résistance et ceux où notre élan prend vie, ceux qui imposent notre implication.


Définir le critique en lien avec les valeurs

C'est utile, dans un collectif, de partir de la notion d'engagement personnel, de clarifier les valeurs qui sont présentes, et d'y déposer les sujets "critiques" pour soi même (car la notion de criticité peut également être subjective). Cela dépend bien sûr des collectifs ou des organisations, mais on peut penser qu'il s'agit de sujets qui touchent à l'organisation du collectif ou de la structure (élections, modes de décisions adaptés aux différents sujet) ou à la définition des décisions "irréversible" (ex : dissolution de l'organisation, abandon d'un projet). Un brainstorming permet de clarifier ce qui est critique et de l'évaluer en terme d'échelle. Pour que les jeux d'influence s'effacent, ou du moins soient mis à jour, afin que chacun ait conscience de ce à quoi il, elle s'engage en terme de processus de décision.


La confiance qui délègue

Dans les différents types de décisions il y a celles liées à un sujet : qui peuvent être déléguées à une personne, à un groupe de travail, à un rôle,... ( Organiser un événement,...). La confiance valorise l'engagement : le collectif favorise et laisse une place à l'engagement individuel, en l'associant au principe de responsabilité. Quel est l'objectif, l'intention de ce qui est délégué ? Définir ce point, c'est déléguer l'ensemble du processus qui en découle.

Dans le nouveau monde, la confiance délègue les décisions du quotidien : elles sont réversibles et chacun peut les prendre en autonomie pourvu qu'il, elle en informe le collectif (Réaménager un espace, choisir un menu, corriger des erreurs sur une publication,etc...


Dans le cadre d'une formation à la gouvernance collaborative, j'ai eu la chance de m'enrichir de matrice des champs de décision et modalités délibératives associées, comme un modèle questionnable pour une association, une entreprise, un éco lieu qui a besoin de clarifier son processus de prise de décisions.


Dans tous les types de décisions, il existe des modalités collectives et chaque modalité impact le niveau démocratique. Mais toutes les décisions ne méritent pas des décisions collectives. Car sinon, gare à la perte d'engagement personnel, la créativité et le sentiment de liberté étant alors bridés. Ou encore, on prend le risque de donner l'illusion d'une décision, en associant tout le monde à des détails insignifiants, pour noyer le poisson et détourner l'attention de sujets plus critiques qui mériteraient l'implication et l'attention de tous.


Pour aller plus loin dans votre projet collectif, n'hésitez pas me contacter pour clarifier le besoin et vous accompagner au mieux.

Pour ressentir votre niveau d'engagement, rendez-vous en ligne le 20 décembre.







0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page