L'argent, le Temps et la congruence



Vous reconnaissez vous dans l'une de ces phrases "j'ai besoin de gagner ma vie" 'je n'ai pas le temps de faire ce que j'aime" "j'ai trop de travail", "je ne sais pas fixer un prix pour mes clients".... La notion de temps et d'argent nous placent en lien avec ces grandes puissances. Les souffrances dans ces archétypes existent parce que nos représentations sont fausses, accrochées à des traumas, des identifications, des conditionnements. Notre lien est transformable, pour être heureux.se, et nous réaliser.


L'argent et l'estime de Soi

J'ai expérimenté une difficulté en lien avec l'argent et le temps dans mon activité libérale. Quand il s'agit de fixer un tarif, l'on peut commencer par étudier le "marché" la concurrence, pour s'aligner, être en phase avec son système, son environnement, ses pairs... Et en même temps, on peut aussi être confronté à une problématique d'estime de soi, de questionnement de sa propre valeur, surtout lorsque le "produit" c'est le service que l'on rend à travers notre accompagnement, en tant que professionnel de la relation d'aide.

Casser le marché, tirer les prix, ce sont des politiques suivies pour chercher un modèle économique basé sur la croissance par le nombre, ou encore sur le choix d'attirer une population à faible capacité économique. Aligner ses prix sur le reste du marché, c'est choisir d'être en harmonie avec son environnement et système professionnels.

Mais en Soi, quel est le choix juste ?


Oeuvrer et non gagner

Réfléchir, pendant un temps relativement long de tests essais erreurs, à un équilibre en lien avec ses valeurs, tout en les questionnant, c'est une clé de réalisation. J'ai choisi d'associer cette clé aux constellations, pour ressentir et percevoir ce qui bloquait dans mon chemin. De par mon travail, je suis beaucoup dans l'introspection, le questionnement, l'observation. Et en même temps, j'ai souvent des difficultés à faire autre chose, comme de l'administration de la publicité de la gestion… normal me direz vous ce n'est pas drôle. Et bien c'est à la fois une erreur et une croyance. Au cours de mes recherches pour vivre dans un lieu qui me permette d'être plus en accord avec la nature et d'accueillir ceux et celles qui comme moi veulent faire de petits pas vers la réalisation au service du vivant en nous et autour de nous, j'ai eu la chance de séjourner dans un lieu où sophrologie et parcours méditatif étaient à l'honneur, où la nature était très présente. Un bain matinal dans la rivière m'a permis d'aller marcher ensuite le long d'un chemin organisé autour du Tarot de Marseille, dans une posture d'écoute et de centrage. Ce lieu est beau. Ses hôtes sont charmants, leur attention à exprimer ce qu'ils vivent au fond d'eux mêmes et perceptibles. Ils œuvrent, à leur manière. Ils vivent simplement, en harmonie avec ce qu'ils aiment, en se mettant au service de celles et ceux qu'ils accueillent. Et les constellations m'ont éclairé sur comment m'y prendre pour tendre vers cette harmonie.


Du "il faut" à "j'ai envie de"

Allier l'extérieur et l'intérieur et leur permettre d'entrer en résonnance, c'est passer du "il faut", "de la peur du retard" "de l'appréhension ou l'agitation devant tout ce qu'il y a à faire" à "être au service", "se nourrir en laissant émerger ce qui correspond à son être".


J'y ai intégré une nuance entre faire (qui dépend alors d'une volonté de la personnalité qui cherche à sécuriser l'avoir, l'argent, la maison…) et œuvrer, réaliser (qui se détache de l'ego et agit sans attente, uniquement dans ce qui découle de l'esprit créatif de nous même, cette essence spirituelle qui contribue à une œuvre bien plus grande que nous même). Là encore, il ne s'agit pas de se laisser porter, la structure et la volonté trouvent leur place, grâce à Chronos. Les besoins sécuritaires (manger, dormir, assumer la responsabilité de mes enfants, de notre santé) sont progressivement couverts par l'œuvre. L'ingéniosité complémentaires de l'homme et la nature peuvent suffire à couvrir ces besoins, sous réserve d'un accès équitable. Changer le monde commence par changer soi même ! Une des clés du changement, c'est de supprimer ces croyances limitantes et ces conditionnements associés aux notions de temps et d'argent.


Chronos et Kaïros

Le temps est souvent un problème : en retard, en avance, pas le temps de faire ce que l'on veut faire, procrastination... Ou encore nous laissons passer une opportunité, par peur, par doutes, par habitude, en nous justifiant à l'idée qu'il reviendra un jour. Parfois, nous ne voulons pas lâcher l'instant, un moment de bonheur et gâchons le temps qui passe, accrochés à ce moment.


Le temps est Chronos : le rythme les saisons, les jours, les mois, les années. Il est d’un grand service : il nous structure dans nos journées (en nous donnant l’heure), il met de l’ordre dans le chaos, il est un point de repère pour avancer. Il joue la mesure du temps, comme un chef d’orchestre. Il n’est ni positif, ni négatif, il est tout simplement. Car quoi que nous fassions, il s'écoule et suit son cycle, imperturbable.


Le temps est aussi Kaïros, le moment qu’il faut saisir, un évènement imprévisible qui passe dans notre vie et qui ne se représentera peut-être pas. Parfois c'est une mauvaise nouvelle, au «mauvais » moment, qui, sous des apparences négatives, c’est en fait quelque chose de positif pour plus tard. Il nous prend par surprise, il nous tient éveillé et nous réveille. Sans lui, il n’y a pas de vie.


S'harmoniser avec le Temps et l'Argent

Ces 2 aspects indissociables ne fonctionnent pas l’un sans l’autre. La vie avec seulement Chronos : c'est la routine et l’on s’endort. La vie accompagnée uniquement de Kaïros : c'est un manque de structure, de rythme, l'endormissement. L'harmonie avec le temps vient dans la conjugaison des deux, la réussite d'une danse ensemble. Avec un but, un objectif, on est attentif à la bonne occasion, on l’attrape en s’adaptant à la situation. Ceci est valable pour tous les domaines : politique, guerre, profession, entreprise, voyage…


Et vous, quel est votre rapport à l'argent ? Quelle est votre sentiment par rapport à la dimension "économique" de la Vie aujourd'hui ? Comment utilisez vous votre temps ? Pour partager autour de la question de l'argent et de temps, et l'aborder avec plus de sérénité, les constellations de la méthode Lahore m'ont aidé à murir dans mon approche financière, à cultiver le détachement, à accueillir la peur, à mieux gérer mon rapport au temps, à savoir lâcher prise, à gagner en structure.


Les constellations nous permettent également de remettre dans le passé un événement douloureux à sa juste place, pour revenir dans le présent, qu'il ait été traumatique, ou cause de conditionnements, il se revit dans le présent et induit nos peurs, nos tendances à reproduire des mécaniques. Elles nous offrent aussi l'opportunité de nous organiser, en respect de Chronos, de redéfinir nos priorités au lieu d'une avidité qui nous pousserait à la sensation de n'avoir jamais assez de temps pour tout faire.


Pour les découvrir, rendez-vous le 26 mars à Toulouse à l'espace Allégria.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Femme(s)