Le couple aujourd'hui


Beaucoup d'entre nous observent que dans leur propre vie ou celle de leurs amis, de leurs connaissances, le "couple" est en difficulté... alors même que l'envie d'aimer est profonde.

Difficultés pour se comprendre, s'écouter, s'accueillir, vivre ensemble, s'accepter... Pouvoir se rencontrer dans la vérité et non la périphérie.


Le schéma ancien de la relation a explosé. Il reste la trace d'éclats épars de souvenirs, des morceaux plus ou moins abimés du miroir du passé. Hommes et femmes, ébranlés par ce chaos, ne savent plus à quel saint se vouer ! Ils se réunissent, chacun de leurs cotés pour se "dire", sous la tente de l'incompréhension et du réconfort. Cette problématique qui touche les couples hétérosexuels et cisgenre est pourtant valide au delà d'une question de genre ou de sexe : c'est le masculin et le féminin dont il est question, de la conscience collective de l'humanité autour des questions de l'amour, l'intimité et la sexualité.


Masculin et féminin, meurtris par des siècles de souvenirs accrochés à notre personnalité, des siècles d'inconscience, d'irrespect, de violence, de vengeance, de peurs : le sang de nos cœurs et de nos corps a coulé longtemps sur l'autel de l'amour oublié... Cette conscience systémique peut être réparée en explorant la grotte intérieure de ces émotions enfouies.


Laver nos âmes de ces souvenirs encore si présents, rencontrer un champ de guérison ! Nous pouvons alors, dans les constellations, rencontrer et nous ouvrir au monde de l'autre, depuis un espace en nous qui est serein, car il a trouvé ses ressources. Dans le monde de l'autre, nous rencontrons et comprenons son histoire, son destin, ses souffrance, et incluons alors tout cela en nous. Grâce au toucher et à la connexion au coeur, par le massage tantrique, nous pouvons trouver un chemin de reconnexion vers les qualités essentielles qui nous réunissent, en nous mêmes et dans la relation à l'autre. Le toucher est guérisseur, et il fait circuler l'amour. Parfois nous n'avons simplement pas appris un toucher libre et authentique, connecté à l'essentiel.

Chacun, chacune, entreprend ce voyage capital et nécessaire d'accueil et de transformation.

La femme en moi et l'homme en nous cherchent à retrouver le dialogue, le lien, l'amour!

Les constellations ancestrales viennent nous connecter à la force de nos ancêtres et des archétypes de notre histoire (le yin, le yang, les ancêtres ayant possédé fortement l'archétype de l'amour...). Elles sont un élément de réponse majeur à toutes les souffrances.

Nous pouvons cacher au monde l'ensemble de nos blessures, de nos colères, de nos tristesses, mais soyons en sûr, dedans nous savons ! Tout ce que nous avons fait, pas fait ou oublié de faire, tout ce que nous avons négligé... il est impossible de nous mentir, d'imaginer pouvoir tromper notre féminin, notre masculin... Nous sommes responsables de notre Vie. Et ce dont nous avons hérité de nos parents, de nos ascendants, comme loyauté inconsciente, nous avons aussi grâce à eux la réponse pour le transformer.

Voici le travail de la grotte : oser s'avouer, se regarder nu, affronter ses hontes, ses culpabilités, ses colères car tout ce qui n'est pas accueilli à l'intérieur va se rejouer à l'extérieur...

Ce Féminin en nous qui attend tellement d'être écouté, entendu, soutenu, adoré...

Ce masculin en nous qui attend tellement d'être reconnu, respecté, aimé, honoré...


Pouvons nous nous agenouiller au service de la vie, et demander pardon :

Pardon d'avoir blessé !

Pardon d'avoir trahi !

Pardon d'avoir douté!

Pardon de ne pas avoir su t'aimer, pardon mon amour de ne pas avoir su te voir !

Car l'autre, c'est toujours une partie de nous même.


Et accepter tout ce passé, ne pas attendre de preuve du changement, oser transformer une mémoire qui ne résonne que les échos d'une vie séparée. Oser faire ce "reset" qui peut tant effrayer notre égo, construit par cette histoire. Car la loyauté inconsciente peut se transformer, grâce à une connexion plus grande, à l'amour, et rien que l'amour.

Il faut du courage pour transformer, il faut de l'engagement pour aimer à neuf, il faut de la discipline pour se rappeler souvent que l'ego n'est qu'une illusion.


Prochains rendez-vous cet automne pour équilibrer le féminin et le masculin en nous, à Montbrun Bocage, au Colibri :

- entre femmes, retraite du 29 octobre au 1er novembre, à prix conscient

- pour les couples ou duos (tous genres, tous sexes), stage "sacrée sexualité" du 25 au 27 novembre

-

L'amour sortira triomphant!

Homme et Femme pourront enfin s'aimer, se célébrer, s'adorer, s'honorer, comme l'une des plus belles expressions de la vie!

Dans leur approche, Eric et Anne-Ghislaine offrent un voyage à 3 : le monde de l'un, de l'autre, et la rencontre, en osant aller explorer la grotte de chacun, grâce au massage tantrique.

Pour apprivoiser ces espaces en soi et leur offrir une connexion pleine à l’autre, dans l’Amour découvrez le cycle de stages proposé pour la saison 2022-2023 : 25-27 novembre, 24-26 février, 2-4 juin. Inscriptions.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Femme(s)