Quand la relation devient Amour



Dans la relation, nous sommes deux : l'autre et moi. Et l'autre est un miroir, sans tain, qui me montre toutes les parties de moi. Et ce miroir me dit toujours, de multiples façons, qui peut devenir la plus belle, à travers des reflets qui ne me conviennent pas, des parts de moi que j'ai omis d'accueillir et transformer.


Au début de la relation, l'autre est ce reflet qui m'offre de combler mes manques. Il vient apporter tout ce que je crois que je n'ai pas en moi. Il me sauve de mes manques et me comble en embellissant ma vie... Il devient indispensable, et je fusionne, et je m'identifie.


Rencontrer mes ombres grâce à l'Autre

Puis vient la période où le miroir révèle la vérité : la blessure est là. L'autre est un révélateur de ce manque intérieur à combler, ou plutôt à reconnaître pour mieux transformer. Il devient le reflet de jugements, de critiques, de trous béants dans mon identité. Cette phase de la relation est critique, elle s'opère de façon systématique, tôt ou tard, dans le couple. Je cherche parfois, dans l'erreur, à changer l'autre, à l'accuser de mes propres manques. Je lui reproche de la colère, de l'indisponibilité, de l'avidité, de l'orgueil.... Et c'est là que j'oublie que l'autre est une part de moi même, que nous sommes unis, dans le couple, et qu'il vient me refléter ce que j'ai à transformer.


accepter, aimer mes blessures, trouver la force de l'amour

Et c'est là toute la magie de l'Amour. Lorsqu'il est nourrit, lorsque la relation s'accompagne d'engagement, de responsabilité, de considération extérieure, d'empathie, la relation se transforme, pas à pas, vers l'Amour, ce sésame qui permet d'accoucher de ce qu'il y a d'essentiel en soi même, derrière des obstacles de parts instinctives qui nous n'avions pas exprimé à leur juste place. Le couple vient soutenir ce chemin de guérison de l'âme, de libération des blessures. Alors il prend conscience à la fois de l'engagement et du caractère. Il incarne le soutien, le courage dans la transformation des difficultés et l'affirmation de chacun en tant qu'être unique qui doit s'accepter tel qu'il est. Le couple vient rencontrer deux identités, deux personnalités, deux formes de culture et de conditionnement, comme une Terre très riche et à découvrir, dans laquelle chaque continent est libre d'exister en respectant le système auquel il appartient.


s'offrir à l'autre

je commence par m'accepter, à reconnaître ces parts de blessure et de personnalité, à accepter les mêmes chez l'autre. Car rien n'est jugeable. Je réussis ce job par un déconditionnement, un travail joyeux basé sur la Reconnaissance de moi même, de toutes les parts, notamment les loyautés inconscientes que j'hérite de mon histoire familiale. Et je remets chaque chose à sa juste place : cela me donne la force de mes ancêtres, de mes parents. Et ils ne se retrouvent plus dans mon intimité relationnelle actuelle, mais à leur juste place, reconnus comme ceux qui m'ont offert la Vie. Ils apportent alors toute cette force de vie, cette énergie vitale qui oeuvre et partage au Monde sa créativité.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout